Mes démarches pour aller vivre au Canada

M e s   d é m a r c h e s   p o u r   a l l e r   v i v r e   a u   C a n a d a

 

Comme vous le savez déjà si vous me suivez sur mes réseaux sociaux, je vis à Montréal au Canada depuis janvier avec mon copain et mon chat et vous êtes nombreux à m’avoir demandé des informations sur les démarches que nous avions faite pour venir vivre ici. 

Je tiens à préciser avant de débuter que ces informations sont valables pour MON expérience. Je ne prétends pas tout connaitre sur l’immigration, loin de là, mais je souhaite tout de même vous partager notre cheminement vers notre nouvelle vie  😉 

.

Je veux aller vivre au Canada mais par quoi je commence ? 

.C’est la toute première question que nous nous sommes posée: « mais par quoi on commence !!?? » et pour tout vous dire je n’ai pas cherché bien loin puisque j’ai tout simplement tapé sur Google « partir vivre au Canada ». Oui je sais, c’est presque pitoyable mais comme ont dit, Google est ton ami 😉

Au fil de mes recherches je me suis rendu compte qu’il existait beaucoup de visas et de permis différents pour venir habiter dans ce pays. Je ne pourrais pas vous parler de chacun d’eux bien évidemment mais je vous mets un lien ici d’un article très intéressant qui vous énumère tout cela d’une façon super claire.   

C’est donc de cette manière que j’ai pris connaissance du visa vacances-travail, le visa que j’ai actuellement. 

Pour vous en dire un peu plus, ce visa permet d’allier vacances et travail dans tout le Canada pendant une durée de 24 mois. Vous pouvez donc choisir d’habiter dans une ville A pour y travailler 6 mois puis faire un road trip de plusieurs mois pour vous rendre dans une ville B et ainsi de suite, vous comprenez mon raisonnement. Vous pouvez aussi, si votre budget le permet, ne pas travailler pendant votre séjour.

Ce qui est super c’est que vous pouvez vraiment moduler votre séjour à votre convenance, ce qui n’est pas le cas des autres statuts. Cependant, il y a des conditions pour être candidat à ce visa:

.

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Avoir un passeport valide
  • Avoir 2500$ CAD d’économies minimum
  • Ne pas avoir déjà bénéficier d’un PVT Canada
  • Une fois le PVT obtenu, vous devez  souscrire à une assurance-maladie, hospitalisation et rapatriement pour la durée de votre séjour.
  • Pour certains cas, ils peuvent vous demander de passer une visite médicale par un médecin agréé et de fournir une copie de votre casier judiciaire (vierge bien évidemment)

Les conditions ne sont pas exceptionnellement restrictives c’est vrai et pourtant le PVT Canada est l’un des plus difficiles à avoir car le pays fixe des quotas d’admission chaque année. Par exemple en avril 2017, les autorités ont donné un quota de 7 700 places pour les français, ce qui est peu comparé aux nombres de demandes qu’il y a chaque année. 

.

Comment postuler pour le PVT ?

.

1. Vérifier son admissibilité

Pour cela, suivez ce lien et surtout notez bien le code de référence personnel qui ressemble plus ou moins à celui-ci JM1234567890.

2. Créer son compte CIC

Une fois votre admissibilité vérifiée, rendez-vous sur cette page pour créer votre compte CIC. Toutes sortes de questions vont vous êtres posées mais pas de panique, vous pouvez remplir chaque formulaire séparément et en plusieurs fois puisque vous disposez 60 jours pour le compléter..

3. Soumettre son profil

Une fois votre profil complété à 100% vous pouvez enfin soumettre votre profil dans un des « bassins » existants.

Pour vous expliquer de manière simple et imagée, les bassins sont des sortes de petits sacs dans lequel on trouve sur de petits papiers les noms de toutes les personnes souhaitant avoir le précieux VISA. Vous trouverez donc plusieurs bassinsPVT, stage coop international ou jeunes professionnels. C’est à vous de faire le bon choix en fonction de vos envies et besoins sachant que vous pouvez tout à fait soumettre votre profil dans plusieurs bassins.


Je tiens à vous préciser qu’être inscrit dans un bassin n’est pas faire une demande de VISA !

.

En effet une fois inscrit vous devez attendre les différentes rondes d’invitations (vous trouverez sur le site du gouvernement canadien les dates des différentes rondes comme ici par exemple) où un nombre x de personnes sont invités à présenter une demande officielle de VISA.

C’est précisément cette étape qui est difficile car avoir la possibilité de présenter une demande de VISA n’est pas une question de mérite mais bel et bien une question de chance; il faut avoir la chance d’être tiré au sort parmi tous les participants présents dans le bassin.

Plus d’informations concernant le fonctionnement des bassins ici 

Si vous n’êtes pas tiré au sort pendant la saison en cours, vous devrez remplir et soumettre un autre profil à la saison suivante.

Si vous avez la chance d’être tiré au sort (félicitations !) vous aurez encore beaucoup de paperasse devant vous alors courage  😉

.

4. Présenter une demande de permis de vacances-travail

Lorsque vous êtes tiré au sort, vous recevrez un message sur votre compte CIC vous invitant à présenter une demande de permis de travail.

A partir de la réception de ce message, vous avez seulement 10 jours pour accepter ou décliner l’invitation. Restez donc bien connecter pendant toute la procédure, cela serait dommage de passer à côté de cette chance.

Ensuite, à partir de la date à laquelle vous avez accepté l’invitation ,vous avez 20 jours pour présenter la demande de permis de travail en ligne.

Vous devez donc dans un 1er temps répondre à un questionnaire en ligne. Encore une fois, vous pouvez y revenir autant de fois que vous voulez en 20 jours avant de le soumettre, ce qui est plutôt appréciable.
Quand vous aurez fini de remplir toutes les informations, le système va vous générer une liste de contrôle personnalisée avec certains documents justificatifs à fournir. Certains de ces documents sont assez longs à se procurer (notamment pour le certificat de police) mais vous pouvez prévoir le coup en consultant ici les documents qui vous seront possiblement demandés. N’hésitez pas à tous vous les procurer par simple sécurité et pour être tranquille par la suite 😉

A la suite de cela, vous devrez payer les frais de participation. A titre d’exemple, ils étaient de 126$ Canadiens en 2017. Si votre demande est refusée, les frais vous seront remboursés.

Une fois les formulaires remplis, les documents justificatifs numérisés et les frais de participation réglés, vous pouvez ENFIN soumettre votre profil aux autorités canadiennes.

Maintenant il suffit d’attendre bien sagement la réponse. Le délai peut aller jusqu’à 8 semaines à partir du moment où vous soumettez votre demande de permis mais cela peut aller plus vite. Je ne me souviens plus exactement combien de temps j’avais attendus mais c’était relativement rapide pour ma part.

.

5. Réception de votre lettre d’introduction & assurance

.

Lorsque vous recevez votre réponse et qu’elle est positive, vous recevez dans votre profil CIC une lettre d’introduction sous format numérique qui correspond à votre VISA Vacances-travail.

Cela peut surprendre que cela soit simplement un document assez simple à imprimer soi-même mais ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal  🙂

A partir du moment où vous recevez votre lettre d’introduction, vous avez 12 mois pour vous rendre au Canada afin de l’activer. Si ce n’est pas le cas, il sera considéré comme utilisé et vous ne pourrez plus faire de demande pour ce pays. Veillez donc à ne pas tarder à organiser votre départ !

En parlant d’organisation , un point capital à régler avant votre départ: l’assurance !

Elle doit vous couvrir pour la maladie, l’hospitalisation, le rapatriement mais surtout elle doit être valable pour l’intégralité de votre séjour. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez vous voir octroyer un permis plus court que prévu juste à cause de votre assurance (et on est bien d’accord, ça serait bien dommage). Dès la réception de votre lettre d’introduction vous pouvez donc choisir et régler votre assurance. Je vous mets ici et ici des liens qui pourront vous aider par rapport à toute cette paperasse  😉

Une fois la frontière Canadienne franchie et votre PVT activé, vous avez 24 mois pour profiter pleinement de ce magnifique pays en sortant autant de fois du territoire que vous le voulez.

.

Une fois mon PVT en poche, qu’est-ce que je fais ?

.

Une fois votre lettre d’introduction en poche vous pouvez concrètement commencer à préparer votre départ en achetant vos billets d’avion.

Dès que vous connaissez votre date de départ n’hésitez pas à commencer à donner vos lettres de résiliations (appartement, téléphone, internet, salle de sport, etc)  car vous avez souvent des mois de préavis à respecter qui sont plus ou moins longs. Pensez également à prévenir tous les organismes comme la CAF, la sécurité sociale ou votre banque par exemple et bien évidemment à en parler à votre employeur. 

Vous pouvez aussi commencer à vendre vos meubles (ou comme moi vos vêtements car vous savez pertinemment que vous ne pourrez pas tout prendre  😥 ) et bien évidemment, économiser un maximum avant le grand départ.

.

.

En conclusion c’est vrai que c’est un long processus avec beaucoup de paperasse mais ce que je peux vous dire c’est que cela en vaut largement la peine ! Je vous laisse ici l’adresse d’un site internet « Pvtistes » qui est une mine d’informations par rapport au PVT. 

J’ai essayé de vous présenter ici en grosses étapes mes démarches pour obtenir mon visa en essayant de tout mentionner mais n’hésitez pas à commenter cet article ou à me poser des questions si j’ai écrit une bêtise ou oublier un point important. En tout cas j’espère que cet article vous aura plu !  😀 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


4 thoughts on “Mes démarches pour aller vivre au Canada”

    • Exactement ! Une fois que tu te rends sur le sol Canadien ton visa est activé et tu as le droit de rester 24 mois sur le territoire, pas plus malheureusement 🙂

      • Coucou 🙂 super ton article.

        Je voulais savoir si il était facile de trouver un boulot là bas et si le salaire était suffisant à financer les voyages ou il faut des économies?

        Aussi, concernant le logement je me demandais comment vous vous organisez… si vous voyagez beaucoup…

        En te remerciant par avance pour ta réponse 🙂

        • Pour le travail c’est très simple de trouver quelque chose car beaucoup de magasins sont à la recherche de nouveaux employés. Cela peut être plus difficile par contre si tu cherches dans un secteur très particulier. Pour le salaire, cela dépend. Cela dépend de ton travail, de ton employeur, si tu as des pourboires en plus ou non donc selon le cas, oui il faut planifier et économiser pour voyager un peu.
          Pour le logement nous n’avons pas encore eu ce problème étant donné que nous ne sommes jamais encore partis longtemps mais pour l’été prochain, où nous avons prévu de faire un road trip, nous allons proposer à notre propriétaire de sous-louer l’appartement ou bien de le mettre en location sur Airbnb.
          En espérant avoir correctement répondu à tes questions, merci pour ton commentaire 🙂

Un petit commentaire ?