Une garde robe capsule ?

U n e   g a r d e – r o b e   c a p s u l e   ?

.

Depuis peu je m’intéresse au minimalisme et je trouvais intéressant de vous en parler ici.  Pour vous expliquer rapidement, c’est un mouvement qui prône une consommation plus raisonnée et responsable. On apprend à délaisser les gros craquages shopping pour privilégier des achats bien plus réfléchis et surtout utiles.

C’est vrai que depuis ma transition vers un mode de vie vegan et au fur et à mesure de mes lectures, mon rapport à la consommation, tout domaine confondu ,à bien évolué.

Par exemple, je préfère aujourd’hui acheter moins mais acheter mieux. Au niveau vestimentaire je préfère m’offrir rarement une belle pièce chère mais faite main, en France, éthique et respectueuse écologiquement parlant plutôt que de m’acheter des pièces moins chères plus souvent. Côté alimentation c’est pareil, je préfère manger moins mais manger mieux avec des produits bio, de saison et locaux. Ces deux-là sont de simples exemples mais j’ai cette logique pour toutes sortes de consommations.

En me renseignant sur ce mode de vie minimaliste je suis tombé sur le terme de « garde robe capsule » et j’ai tout de suite été séduite !

.

Qu’est ce qu’un garde robe capsule ?

L’objectif de cette fameuse garde-robe est super simple: constituer un ensemble réfléchi de vêtements, parfois en nombre limité, qui s’assemble les uns avec les autres en privilégiant la qualité à la quantité.

Constituer une telle garde-robe à de nombreux avantages puisqu’en prenant le temps de bien réfléchir et de mettre une attention toute particulière à choisir de belles pièces on finit par acheter moins et donc par économiser de l’argent, on ne porte que des vêtements qu’on adore et dans lequel on se sent bien et accessoirement on gagne de la place et du temps le matin pour choisir sa tenue. Ne faite pas semblant, on a déjà toutes passées plus de 10 min plantés devant son dressing à ne pas savoir quoi se mettre !

Dominique LOREAU disait dans son livre « L’art de la simplicité » que nous portons 20% de notre garde-robe 80% du temps, le reste est peu flatteur, inconfortable ou défraichi ». On peut quand même se poser la question de pourquoi on s’obstine à garder ces fameuses pièces que l’on adore mais qu’on ne met jamais ou encore le jean d’une taille en moins qui est notre let motiv pour l’été prochain que l’on arrive jamais à mettre.

.

Concrètement, par quoi on commence ?

Le premier geste est bien évidemment de trier ! Sortez tous les vêtements de votre armoire et mettez les sur votre lit par exemple pour bien les visualiser avant de passer aux choses sérieuses.

Commencez par jeter tout ce qui est troué, tâché, vraiment trop abîmé, décoloré, déformé, etc.

Ensuite, faites une pile avec ceux que vous n’avez pas portés ces 6 derniers mois (si vous ne les avez pas porté pendant toute cette période, il y a peu de chances que vous le fassiez dans le futur on est d’accord…) mais aussi avec ceux qui ne sont pas à votre taille (oui, même le jean taille basse de vos 16 ans, j’insiste) et ceux dans lesquels vous ne vous sentez pas à l’aise à cause de leur forme ou de leur matière qui gratte.

Vous pouvez également faire une pile avec les pièces plus sensibles c’est-à-dire celles qui ont une valeur sentimentale, celles dont vous n’êtes pas sûre de pouvoir vous en séparer. Une fois votre garde-robe plus ou moins triée, mettez ces « pièces sensibles » dans un carton et mettez-le dans une pièce autre que votre placard ou dressing. Si au bout de 6 mois vous n’avez pas pensé à ces pièces, vous pouvez les éliminer de votre dressing. Elles ne vous sont finalement pas si nécessaire que ça si vous pouvez passer des mois sans les utiliser 😉

Pour finir, faites une dernière pile avec les vêtements que vous mettez quasi-quotidiennement, ceux dans lesquels vous vous sentez bien, dans lesquels vous avez confiance en vous ! Ils doivent vous mettre en valeur par rapport à votre silhouette, avoir une couleur qui vous va bien au teint (ne gardez pas ce tee-shirt vert d’eau qui vous fait un teint affreusement fatigué !), être confortable mais surtout correspondre à votre style.

.

Et ensuite ?

Une fois que vous avez défini les pièces survivantes, vous pouvez commencer à vous créer votre garde-robe capsule.

.

—– 1. Les couleurs

Essayez de définir une palette de couleurs pour votre garde-robe en fonction des vêtements restants, de vos goûts et des couleurs qui fonctionnent avec votre teint.

Vous pouvez commencer par choisir un ou deux tons neutres qui constitueront la couleur de base de votre dressing. Le blanc, le gris, le noir, le marine, le marron ou le kaki sont des tons qui vont sensiblement à tout le monde, pensez-y ! Vous pouvez bien évidemment décliner les tons choisis en plusieurs nuances allant de la plus foncée à la plus claire.

Ensuite, complétez ces tons neutres de base avec un ou deux coloris secondaires qui viendront égayer l’ensemble. Pensez toujours à choisir des couleurs qui vous vont et dont vous ne vous lasserez jamais. Autre point important, il faut que vous puissiez combiner tous vos vêtements ! Les couleurs de base doivent s’harmoniser entre elles, tout comme les couleurs secondaires, et l’ensemble doit également être cohérent.

Je vous partage un petit conseil que j’ai trouvé très pertinent sur le net: pour égayer vos différentes tenues misez plutôt sur les accessoires au lieu d’acheter de nouveaux vêtements. De cette façon vous pourrez jouer avec les couleurs et les imprimés sans vous ruiner dans l’achat de nouveaux vêtements qui ne seront pas essentiels à votre garde-robe. 

Vous trouverez beaucoup de palettes sur Pinterest comme celle ci-dessous qui vous aideront dans cette tâche pas évidente.

.

—– 2. Les formes

Nous avons chacune des morphologies différentes et pour chaque morphologie il existe des formes et des coupes de vêtements adaptés. Je vous mets ici un article qui récapitule de façon assez simple tout ce qu’il faut savoir à ce sujet. 

.

—– 3. Le nombre de vêtements

Certains préconisent un nombre limité de 37 pièces par saison, souvent chaussures et accessoires compris . Je vous avoue que moi aussi cela m’a paru très très peu au départ mais je vous mets un exemple en photo ci-dessous et effectivement, ça a l’air d’être suffisant non ? 

.

Bien évidemment le nombre va être très différent d’une personne à l’autre car beaucoup de facteurs sont à prendre en considération: la région où l’on habite avec son climat et ses saisons, le travail, les loisirs, la fréquence des machines, etc. À vous de définir ce dont vous avez réellement besoin ! N’hésitez pas à faire des listes pour vous cadrer un petit peu.

Pour le départ il est conseillé de ne pas se mettre la pression sur ce point. Trier sa garde-robe et se séparer de la plus grande partie est déjà un gros travail sur soi-même donc laisser-vous le temps d’ajuster votre capsule au fil des mois 🙂 

.Une fois toutes ces étapes réalisées, vous pouvez commencer à repérer les prochaines pièces que vous aimeriez avoir dans votre capsule en gardant bien en tête le but de cette méthode.

.

J’espère que cet article vous aura plu et n’hésitez pas à me dire si cela vous intéresse que je vous partage mon cheminement vers la création de ma propre garde-robe capsule ! 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


1 thought on “Une garde robe capsule ?”

Un petit commentaire ?