L’importance du « je ne veux pas »

L ‘ i m p o r t a n c e   d u   « j e   n e   v e u x   p a s  » 

La nuance entre « je ne peux pas » et « je ne veux pas » est à mon sens très importante.

.

Comme vous le savez peut-être je travaille dans une boulangerie qui est le paradis des omnivores. Très souvent, mes collègues sont pris comme testeurs des possibles nouveautés et à chaque fois j’ai la remarque « ah dommage pour toi, tu ne peux pas en manger ! ».

Cette phrase est assez interessante car c’est là où l’on voit qu’ils ne saisissent pas la nuance. Ce n’est pas que je ne peux pas en manger pour cause d’allergie ou maladie,c’est que je ne veux pas.

J’ai fait le choix, de mon plein gré et en pleine conscience, de ne pas consommer de produit d’origine animale et c’est tout à fait différent de ne pas pouvoir en consommer.

Lorsque vous avez une allergie ou une intolérance alimentaire, vous n’avez pas le droit de consommer tel ou tel produit car ils présentent un réel risque pour votre santé. Si par exemple le fromage c’est votre vie et que l’on vous découvre une intolérance aux lactoses, vous allez être triste-énervé-déprimé et frustré de ne pas pouvoir manger votre péché mignon car ce ne sera pas votre choix personnel, cette restriction vous est imposée.

Continuons avec l’exemple du fromage, pour tout vous avouer c’est ma vie le fromage (avec une bonne baguette de pain bien évidemment ) pourtant je n’en consomme plus. La différence ici c’est que j’ai fait ce choix. Ce n’est pas que je ne peux plus en consommer mais plutôt que je ne veux plus pour des causes éthiques. Oui il me manque, terriblement même, mais mes convictions sont si fortes que je m’en passe.

Je prends ici l’exemple de la nourriture et du veganisme mais cela fonctionne dans tous les domaines !

Ne dites pas « je dois faire du sport ce soir » mais plutôt « je veux faire du sport ce soir ». De la même façon dite « je veux manger plus équilibré » plutôt que « je dois manger équilibré ».

Avec cette tournure de phrase, votre cerveau comprend que ce n’est pas une obligation mais bien un souhait de votre part. C’est une façon bien plus positive je trouve d’aborder les choses.

J’espère que vous comprenez ce que je veux dire…les mots sont bien plus importants que ce que l’on pense alors n’hésitez pas à vous motiver de cette façon et vous dire de jolies choses chaque jour.

Rendez-vous sur Hellocoton !


2 thoughts on “L’importance du « je ne veux pas »”

    • Certaines personnes ont du mal à accepter un mode de vie différent du leur c’est vrai. L’important est de vivre sa vie comme on l’entend tout en respectant ou en influençant positivement celle des autres. Merci pour ton commentaire Pêche ! 🙂

Un petit commentaire ?